Questions d’êtres

Qu’est-ce que la conscience ?

mardi 27 décembre 2011 par Nazar

Nous sommes en tant qu’êtres humains , des êtres complexes . Nous savons grâce à la psychologie et la psychanalyse que nous avons différents niveaux de conscience , ce qui a été décrit depuis de nombreux siècles par de grands mystiques et religieux, ainsi que les "écoles initiatiques".

Nous sommes un ensemble de 3 consciences principales

-* conscience objective qui reçoit toutes les perceptions par le canal de processus conscients du moi ainsi que d’innombrables ondes nous stimulant sans cesse. N’oublions pas que toute la création est vibratoire. TOUT EST VIBRATION , c’est une loi fondamentale expliquée par ailleurs dans la tradition hermétique du Kybalion. Cette conscience contrôle nos gestes volontaires.

-* la conscience subliminale ou subconscient, qui double en quelque sorte la conscience humaine objective. Elle gère les actes involontaires comme par exemple les battements du coeur, le métabolisme ou la respiration. Grâce à cela nous restons en vie sans nous en occuper... Elle est intimement reliée à la conscience supérieure, divine et illimitée, appelée par certains la conscience "cosmique". Le mental et ses qualités sont du domaine subjectif. cela ajoute d’autres critères d’interprétations et de perceptions qui sont à la fois uniques car individuels et collectifs lorsqu’ils sont du domaine archétypal. (lire,Jung à ce sujet )

Ces deux consciences forment déjà une dualité qui peut se résumer en 2 parties : subconscient + objectif/subjectif.

Ces deux consciences unies, échangeant leurs informations créent un 3° terme ( le triangle est formé). Elles sont l’aspect mental de la vie.

-* l’inconscient : relié aux archétypes universels, grotte ou caverne des mythes, humanité et sa mémoire collective...Le sombre et le lumineux. Les rêves en dévoilent un coin, délivrent des messages pour nous faire comprendre, avancer.

Et puis il y a la Grande Conscience universelle, parfaite, valeur absolue. Celle-ci s’exprime en nous par l’intuition, la transmission des connaissances, le perfectionnement de nos facultés psychiques. Le psychisme étant les forces spirituelles et mentales de la conscience humaine. On peut imaginer ce type de vibration cosmique comme une énergie intelligente, spirituelle (esprit) pénétrant tout l’espace et servant de lien intermédiaire entre nos différents niveaux de conscience. Nos pensées reçoivent en plus des impressions objectives et subjectives, des inspirations, des idées neuves, de cette force vibratoire intelligente. Il semble logique de penser que plus nous nous mettons à l’écoute et en relation intérieure avec cette "sagesse", plus nos perceptions de la vie et de l’environnement sont élargies et sont en extension possible.

Nous ne sommes conscients que de ce que nous sommes capables de percevoir et en cela nous ne sommes pas égaux : la perception objective et sensorielle dépend de la qualité de nos 5 sens et la bonne transmission jusqu’au cerveau. Nous ne pouvons donc nous fier uniquement à notre conscience objective car elle est limitée et illusoire. Malgré tout, l’être humain dispose de ressources étonnantes et compense un manque par une qualité. Notre mental est un véritable outil de création. La conscience se voit donc dotée d’une qualité importante : manifester le pouvoir mental. Qui n’a pas entendu parler de "suggestion mentale" ? Elle est l’action manifestée au niveau du subconscient comme un ordre, une affirmation. Mais ne peut être contraire à ses propres principes moraux, à ses propres convictions. La suggestion est donc un ordre subtil et celui qui l’utilise correctement permet à la conscience objective de transmettre cet ordre au subconscient.

{{Les 3 étapes primordiales de toute création mentale se résume à :

  • visualiser parfaitement ce que l’on désire créer
  • imaginer la scène et la rendre vivante
  • formuler avec simplicité et sans arrière-pensée ou blocage inconscient le tout.

PLATON ( -427 à -399) concevait un Dieu sans image, au cœur de tout, énergie vitale, idée première. Pour l’idée c’est la pensée qui crée, pour lui la conscience est composée de la même substance que l’âme. Il affirme :

" Rien n’existe sans qu’un plan ait été préalablement conçu"

La conscience dans ses diverses manifestations est un attribut, une qualité de l’âme divine dans l’humain ( âme humaine ). C’est pourquoi à un certain niveau, elle permet à tout personne d’accéder à la sensation et la perception de quelque chose de supérieur, de spirituel, de divin. Développer une conscience intérieure aboutit à une "construction" ou peut-être une reconstruction ou achèvement de ce que tout être humain a le droit d’espérer : devenir un être immortel, un être pensant et créateur capable de participer activement à l’existence de ou des univers... Prendre conscience de : ce n’est pas seulement croire passivement à une vie après la mort, attendre passivement un pardon ou un salut miraculeux, mais devenir un agent efficace de la création. C’est donner un sens à notre existence ici et au-delà.

le SOI :selon les rosicruciens : c’est ce qui forme la conscience en l’humain grâce à la "réaction"de notre être intérieur à tout ce qui est distinct de lui : la prise de conscience de l’environnement aboutit à la connaissance de soi. Ce soi est finalement l’être psychique constitué de la conscience cosmique qui va lui permettre de progresser et d’être peu à peu illuminé ( éveillé à la vraie réalité du monde ).

Voir aussi le concept de Teilhard de Chardin sur le Soi ( concept occidental et Indouiste )


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 474 / 66503

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Spiritualite et Religion   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License