Questions d’êtres

Pensées et réflexions

mardi 14 février 2012 par BABA

Tous ceux qui ont un ressenti mystique, un sentiment fort et intérieur de la présence de Dieu, qu’ils soient religieux, membres d’un ordre initiatique ou isolé en tant que penseur libre, se demandent parfois pour quoi et comment cela se peut !

  1. Car l’habitude de regarder le ciel avec une idée de hauteur et d’espace nous fait oublier que nous sommes sur une planète ronde et que nous avons peut-être la tête en bas et que ce fameux ciel où résiderait notre Dieu, est en bas et non en haut !!! Il nous faut donc réfléchir autrement. La présence de Dieu en soi est une forme d’éternité et cette éternité implique qu’il n’y a plus ni temps ni espace, c’est le ?ici et maintenant ? qui réunit les trois points du temps et de la conscience en un seul point. Dieu n’est pas placé matériellement dans le ciel que l’on voit mais dans notre conscience intérieure , notre Soi, comme une information originelle. Dieu s’est mémorisé en Sa création et s’est révélé à l’humanité lorsque celle-ci a été capable peu à peu de le percevoir et de l’imaginer. Oui je dis ?imaginer ? car cette information, ce code divin de l’existence de Dieu se dévoile par l’intelligence et la capacité de visualiser et imaginer ce qu’Il est. Certains scientifiques pensent qu’il existe dans le cerveau un endroit particulier biologique qui fait pencher l’esprit humain vers un besoin de Dieu, comme un besoin de manger ou de boire. D’une certaine façon, c’est matérialiser Dieu mais il y a du juste la_dedans en ce sens que Dieu est un besoin vital pour l’humanité. C’est la mémoire de son origine et le chemin tracé de son destin. Ce besoin de spiritualité est en chaque individu, comme une empreinte génétique divine qui ne s’efface pas après la mort du corps et du mental mais est immortelle. Même si beaucoup d’êtres humains doutent de cela parce qu’ils ne ressentent rien ou se trompent dans la manière de révéler leur Dieu intérieur, le Savoir originel et le sentiment de la présence de quelque chose de Divin réside en chacun. Cette quête du Graal est d’une extrême simplicité mais peut devenir d’une infinie complication pour celui qui débute sa quête. Cela dépend de plusieurs facteurs : tout d’abord envisager Dieu en soi comme un don naturel et j’insiste sur ce fait. Cela n’est pas de la magie ou de l’occultisme ou de l’ésotérisme, cela est un fait spirituel, le lien à la source de toute chose, un lien que Dieu a inscrit en Sa création et en la vie qu’Il a conçu afin que cette vie s’imprègne et s’étende à l’infini et de plus en plus complexe. Ainsi la vie humaine est amenée à évoluer sans cesse. Et la forme suivra également. Donc, Dieu est inscrit dans la mémoire humaine , partie essentielle et originelle, codé dans ses informations cellulaires, dans ses glandes et véhiculé en tant qu’énergie dans le système para sympathique, l’être psychique. Point besoin de savoir tout cela : certains ont naturellement ce sens de la présence aimante de Dieu, de cette force et cette intuition de l’au-delà. C’est une prise de conscience à un niveau supérieur vibratoire par rapport à la conscience de base, objective et celle-ci doit servir l’autre. Puisque ce don est naturel et en chacun sans exception ( c’est ce qui fait que nous sommes à ce titre tous égaux et tous frères et sœurs) , le second point est de s’abandonner en toute confiance en cette perception et ce sentiment de la présence de Dieu en soi. C’est la Confiance qui nous guide dans la voie et nous évite de nous égarer. Simplicité, confiance et dévotion. La dévotion est le troisième point essentiel à la découverte de Dieu en soi et de Dieu en tout. Cela n’est pas de la bigoterie dans un but détourné pour obtenir des faveurs ! C’est ressentir de l’amour, de l’admiration et de la reconnaissance. Cela doit venir du cœur, d’un sentiment profond, émotionnel mais non sentimentaliste. A ce stade, il faut être vigilent afin que l’ego ne s’accapare pas tout le mérite dans une fausse spiritualité et une illusion puissante d’être un élu, un grand initié, un maître, un saint, un être au-dessus des autres etc, etc... En ces trois termes, vous reconnaitrez des analogies avec l’enseignement de Jésus le Christ. Simplicité : soyez comme les oiseaux du ciel...soyez comme des enfants...Le royaume de Dieu est en vous... Confiance : Que Ta volonté soit faite...Délivre-nous du mal... Dévotion : Notre Père qui êtes aux cieux ...Que Ton nom soit sanctifié …

Documents joints

carnet suite

14 février 2012
Document : opendocument text
32.1 ko

message anazar

14 février 2012
Document : opendocument text
28.3 ko

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 839 / 68694

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Spiritualite et Religion   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License